La start upJournal de résidence

work in progress

Le journal en vidéos

Dorothée Dupuis, commissaire invitée des 24e Ateliers des Arques 2014, présente son projet "La Start-Up"
[En anglais] Dorothée Dupuis réfléchit au format de la Start Up et à ce que signifie penser un site Web comme une exposition.
Matthieu Laurette parle de son exposition "Tropicalize Me!" Ouverture le 9 mai 2014 à Parallel, Oaxaca, Mexique

Formation aux réseaux sociaux

17/05/2014

Ambre Frandsen, responsable des réseaux sociaux et directrice de l'agence Ysmart.fr, nous parle de la session de formation qu'elle a animée le 17 mai 2014 aux Ateliers des Arques dans le cadre du projet La Start-Up.

Le blog de La Start up

Vernissage

Les ateliers du mercredi

Chaque mercredi après-midi, une visite « tous publics » de l’exposition sera menée par la médiatrice des Ateliers, suivie d’un atelier de pratique plastique pour toute la famille. Ces ateliers gratuits et ouverts à tous sont conçus en fonction du thème de l’exposition et/ou à travers l’un des médiums utilisés par les artistes pendant leur résidence.

Visite virtuelle de 150%Volume 3/4 Lifestyle

Dorothée Dupuis présente 150% Volume 3/4 Lifestyle, l'exposition d'Andrew Birk et Debora Delmar Corp à la galerie Treize, Paris, juin 2014

Plus d'images sur le site d'Andrew Birk

La start up

24e résidence d'artistes

Du 26 Avr. au 21 Sept. 2014

Dorothée Dupuis, commissaire d’exposition, auteure et éditrice française.

Présentation

Une Start-Up est une entreprise à haute valeur technologique ajoutée, à la structure légère, réduite, flexible : ce modèle d’entreprise symbolise ces dernières années le graal de la réussite entrepreneuriale (pour ceux qui la montent) et capitalistique (pour ceux qui y investissent). Autre aspect remarquable, la Start-up est souvent géographiquement ancrée dans un territoire dont la localisation même n’a aucune incidence sur l’activité de l’entreprise, grâce aux nouveaux moyens de communication, Internet en tête. Seule l’attractivité du territoire en termes de qualité de vie a une influence sur la Start-up, en ce qu’elle influence sa capacité à recruter les talents les plus exigeants par la promesse de concilier harmonieusement vie privée et vie professionnelle.



La Start-Up que nous créons le temps de la résidence des Arques, bien que fictive (la compagnie n’a pas d’existence légale) est une “entreprise” réelle, dans le sens littéral d’entreprendre quelque chose. La figure de l’entrepreneur est alors pensée comme le double fonctionnel de celle de l’artiste contemporain, pris entre la flexibilité liée à son autonomie et les contraintes multiples qu’implique un environnement extrêmement concurrentiel. Analogie ultime de la confusion temps de travail/temps de vie, la Start-up relève autant du think tank artistique global que de la TPE familiale, et tente d’interagir avec le territoire selon les nouvelles perspectives proposées – imposées ? – au monde rural sous l’angle particulier de la révolution numérique. Les rapports à l’espace et au temps, au loisir et au travail, à la sphère intime et publique, à l’efficacité et à la visibilité, au centre et à la périphérie sont ainsi des axes d’action et de réflexion privilégiés de la Start-Up. D’autres personnalités sont invitées à contribuer/enrichir/réfléchir avec nous au fur et à mesure du déroulement de la résidence, notamment à travers le site que vous consultez actuellement.

Évènements

Exposition 150%Volume 3/4 Lifestyle

Galerie Treize à Paris

Du 23 Mai au 20 Juin 2014

Les artistes Andrew Birk ( 1985, Portland, États-Unis) et Debora Delmar Corp ( 1986. Mexico) vivent et travaillent à Mexico et codirigent NO Space, un espace de projet dans le quartier de San Rafael à Mexico.
Organisée par Dorothée Dupuis, commissaire, écrivain et éditeur française née en 1980 et basée entre Paris et Mexico.
Cette exposition est coproduite par les Ateliers des Arques, résidence d'artistes, un programme de résidence basé aux Arques, Lot, France, dans le cadre de leur 24e session intitulée «La Start-Up» (La Start-Up).
Tel un parapluie à Paris, Treize est un espace qui abrite le Commissariat, Olga Rozenblum, ali_fib gigs et Gallien Déjean.
Treize est soutenu par la Mairie de Paris.

Voir dans le journal

Les artistes

Debora Delmar Corp

Née en 1986, vit et travaille à Mexico.
Debora Delmar Corp. est le nom que Débora Delmar a adopté pour la distribution de ses oeuvres en 2009, réfléchissant à des notions comme celles de "style de vie capitaliste" ou d'"esthétique aspirationelle". Ses projets ont abordé des sujets tels que l'usage des couleurs par la publicité, les stratégies de communication des grandes corporations IRL/URL, les luttes de classes inhérentes à la relation consommateur / producteur, la façon dont les marchés globaux de l'immobilier et du design construisent des contextes spatiaux influençant notre consommation, ou encore la circulation des images entre cultures populaires et supérieures comme lorsque le logo de Debora Delmar Corp. fut repris par une chaîne de cliniques à Los Angeles, ou apparut plus tard tatoué sur les hanches de Cara Delevigne et Jordan Dunn.
Son travail a été exposé récemment à : Museo Universitario del Choppo, Mexico (2014), Mon Chéri, Bruxelles (2015), Modern Art, Oxford (2015), Itd los angeles, Los Angeles (2015) et Welcome Screen, Londres (2015).
Debora Delmar est codirectrice avec Andrew Birk de NO SPACE, un projet curatorial itinérant initié à Mexico en 2013.

Andrew Birk

Né en 1985, vit et travaille à Mexico.
Sa pratique louvoie entre surface bidimensionelle et écriture, son, mode, photographie et nouveaux médias, mais revient toujours à la peinture, exploitant le bruit dissonant dans lesquels nos paramètres contemporains se dissolvent.
Il tend à souhaiter compliquer les choses plutôt qu'à les simplifier. Il recherche le calme au milieu de la tempête.
Récemment, on a pu voir ses oeuvres à Art Los Angeles Contemporary avec la galerie Torri et à Material Art Fair. Andrew Birk et le codirecteur de NO SPACE, un projet curatorial itinérant basé à Mexico qu'il a cofondé avec l'artiste Debora Delmar en 2013.

Mathis Collins

Né en 1986, vit entre Londres et Paris.
Mathis Collins partage actuellement ses activités entre l'Open School East à Londres et le Treize à Paris, dont il est l'un des associés.
Collins propose l'art, l'artisanat et la poésie comme autant de formes et de médias pour questionner nos rapports aux systèmes, à la pédagogie, aux loisirs, à l'économie ou à l'environnement.
De 2012 à 2014, il a développé.
Ses projets récents incluent : Inside China with Palais de Tokyo au K11, Hong Kong (2015), Paramount Ranch 2, Los Angeles au Shanaynay (2015) et What solitude tells à Art-o-Rama, Marseille (2014).

Yann Gerstberger

Né en 1983, vit et travaille à Mexico.
Il est diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts de Marseille-Méditerranée (ESADMM) en 2007.
En 2015, son travail sera exposé en avril à Bruxzllzq à la Galerie Baronian et à Tonus à Paris en juin.
Les projets récents incluent : "Guerre du feu style" à Sorry We are Closed, Bruxelles (2014), "SURFBOARD" à Michael Jon, Miami (2014), "Terremoto Globo Grnnnd" au Confort Moderne, Poitiers (2014), "Anti-Narcisse" au CRAC Alsace (2014), "Snyggaste Tjejer tiramisu" à Parallel, Oaxaca, entre autres.
Il est représenté par Sorry We are Closed à Bruxelles

Renaud Jerez

Né en 1982, vit et travaille à Berlin.
Son travail révèle les mécanismes de contamination et de consommation à l'oeuvre dans la société contemporaine. Il créé des avatars avec des tubes de PVC, du matériel de sport, des camouflages peints, des gants en latex ou des baskets, montre des vidéos hybrides qui piratent l'esthétique des publicités cosmétiques.
Il a exposé récemment au Gamec, Bergamo, à Mabriers 4, Genève, à Autocenter, Berlin. Entre autres, son travail était présenté dans la New Museum Trinnial, New_York (2015), au Palais de Tokyo, Paris, au Magasin, Grenoble, à la David Roberts Art Foundation, Londres, et dans des galeries comme James Fuentes, New York, Carlos/Ishikawa, Londres, Johan Berggren, Malmö...

Matthieu Laurette

Né en 1970 artiste multimedia et conceptuel français oeuvrant sur une variété de supports comme la télévision, la vidéo, l'installation et l'art dans l'espace public. Laurette utilise diverses stratégiesafin d'explorer les relations entre l'art conceptuel, le pop art et la critique institutionelle avec l'économie et la société contemporaine.
Ses travaux les plus connus incluent : Apparitions (1993-en cours), Money-back Products (Produits remboursés) (1991-2001), Citizenship Project (1996-en cours), El Gran Truerque (2000), Déjà vu, The International Look_alike Conventions (2000-encours), I AM AN ARTIST (1998-en cours), THINGS : Purchase With Funds Provided By (2010-2020) et Tropicalize Me! (2011-en cours). Le travail de Laurette a bénéficié d'expositions dans des lieux tels que la 49th Venice Biennale (2001), Palais de Tokyo, Paris (2003 et 2006), Biennale de Pontevedra (2004), PS1 Contemporary Art Centre/MoMA, New York (2005), Stedelijk Museim, Amsterdam (2005), Yvon Lambert Gallery, Paris (2005), MoMA- Museum of Art Modern, New York (2007), Centre Pompidou, Musée national d'art moderne, Paris (1997, 2000, 2004, 2007 et 2009), Z33, Hasselt (2012), Mac/Val, Musée d'art contemporain du Val de Marne, Vitry sur Seine (2012 et 2015), Museo La Tertulia, Cali (2013) et Parallel, Oaxaca (2014).

Kara Uzelman

Née en 1978, artiste canadienne.
Depuis l'obtention de son MFA à la Emily Carr University of Art and Design de Vancouver en 2004, la pratique de sculpture et d'installation d'Uzelman a été exposée à l'international autant dans des institutions, des galeries commerciales, des centres d'art que lors de projets éphémères initiés par des artistes ou des liuex indépendants. Elle est la lauréate de plusieurs programmes de résidences et de prix, et son travail a été mentionné dans de nombreuses publications artistiques prestigieuses au Canada comme en Europe. Uzelman vit actuellement dans la commune ruurale agricole de Nokomis dans le Saskatchewan, où elle a cofondé Nokomis Craft Ales and The Nokomis Future Land Art Retreat.


Catalogue

Directrice de publication : Dorothée Dupuis
Auteurs: Andrianna Campbell, Romuald Demidenko, Dorothée Dupuis, David Evrard, Adam Kleinman, Paul S. anchez, Alexandre Scrimgeour, Jamie Sterns
Graphisme : Adulte Adulte
Traducteurs : Sara Garcia Baruc, Dorothée Dupuis, Bernardo Nunez Magdaleno, Inès Ribas
Éditeur : Les Ateliers des Arques, résidence d'artistes
Imprimeur : Lulu Press
185 pages
Format : 18,7 x 24,6
Noir et blanc
Prix : 12 euros


Téléchargements